Hygiène des mains - hygiène du cabinet


-> Hygiène des mains

 

-> Hygiène du cabinet

 


GRIPPE A(H1 N1) Espace d'information ministériel des professionnels de santé : http://www.sante-sports.gouv.fr/grippe

-> Friction avec PHA : téléchargez le PDF friction avce PHA au 29 07 2009

 

-> PHA et port de gants



-> Missions mains propres
-> L'hygiène des mains - recommandations Sté Française d'Hygiène Hospitalière 2009

 

 


 

HYGIENE DES MAINS

On lave des mains sales, on les désinfecte par friction : une recommandation universelle

-> téléchargez le PDF indications hygiène mains au 29 07 2009

 

L’hygiène des mains doit reposer sur la friction avec un Produit Hydro-Alcoolique (PHA) en remplacement du lavage des mains. -> Friction avec PHA : pré-requis et technique

 

1- Il est fortement recommandé d’effectuer une friction hydro-alcoolique en remplacement du lavage des mains (au savon doux ou antiseptique) en l’absence de souillure visible des mains.

 


2
- Il est fortement recommandé d’effectuer une friction hydro-alcoolique :


• immédiatement avant tout contact direct avec un patient,


• immédiatement avant tout soin propre ou tout acte invasif,


• entre un soin contaminant et un soin propre ou un acte invasif chez un même patient,


• après le dernier contact direct ou soin auprès d’un patient,


• après contact avec l’environnement immédiat du patient,


• après tout contact avec des liquides biologiques immédiatement après avoir retiré les gants (à défaut, si pas d’usage de gants, après un lavage au savon doux),


• avant d’enfiler des gants pour un soin,


• immédiatement après le retrait des gants de soins.

 


3
- Dans le cadre de précautions standard, le fait d’entrer dans la chambre d’un patient ne constitue pas à lui seul une indication à la réalisation d’une friction ou d’un lavage des mains.

 


4
- Il est fortement recommandé de préconiser le recours à la friction hydro-alcoolique :

• dans tous les lieux où sont réalisés des soins (unités d’hospitalisation et d’hébergement, plateaux techniques, cabinets d’exercice de tous les professionnels de santé, domicile ou substitut de domicile…) ;

• et

- pour tous les professionnels de santé,

- pour les prestataires internes et externes des structures d’hospitalisation ou d’hébergement, bénévoles et autres professionnels (aide-ménagère, auxiliaire de vie…) œuvrant à la prise en charge de patients dans une logique de soins,

- pour les visiteurs et les familles lorsqu’ils participent (sont associés) aux soins,

- et par extension aux collectivités accueillant des enfants, bien que n’étant pas un

lieu de soin au sens de la nouvelle définition des IAS.

 


5
- Il est fortement recommandé aux patients pris en charge dans une structure d’hospitalisation ou d’hébergement collectif d’effectuer un geste d’hygiène des mains avant d’accéder à une pièce commune (salle de restauration, salle de détente, plateau technique et salle de rééducation, salle de jeux…).

 


6
- À ces recommandations issues du groupe de la SFHH « transmission croisée », le groupe de travail « hygiène des mains » ajoute la recommandation, pour les patients pris en charge dans une structure d’hospitalisation ou d’hébergement collectif, d’effectuer un geste d’hygiène des mains pour les gestes de la vie courante, par exemple après être passé aux toilettes.

 

-> début de synthèse recommandations SFHH 2009 au 27 07 2009


Friction avec un produit Hydro-Alcoolique

-> téléchargez le PDF friction avec PHA au 29 07 2009

 

 

Il est prouvé que la FHA est la méthode la plus efficace en termes d’élimination de la flore portée sur les mains. Les principes actifs (alcools) de ces produits hydro-alcooliques ont une excellente activité in vitro, bactéricide y compris sur les bactéries multi-résistantes aux antibiotiques, fongicide et virucide sur les virus enveloppés (herpès simplex virus, HIV, virus de la grippe, virus respiratoire syncytial, virus de l’hépatite B) et à un degré moindre sur les virus nus.


La réduction de la contamination des mains, quel que soit le PHA testé, est toujours supérieure à celle d’un lavage des mains, fait avec un savon antiseptique ou un savon doux, à temps de contact égal.

 

Il est prouvé que l’utilisation de PHA améliore autant la sécheresse cutanée mesurée objectivement que la sensation subjective de sécheresse ou d’irritation (par rapport au lavage)

 

N’accepter que des produits répondant à la norme NF EN 1500. Un site professionnel sur les désinfectants et produits mains, Prodhybase (http://prodhybase.chu-lyon.fr), permet également de consulter l’ensemble des caractéristiques des produits et résultats de normes.

 

Proscrire les lingettes désinfectantes à UU pour l’hygiène des mains en raison de l’absence de validation dans cette indication.

 

Évaluer le risque (d’ingestion, d’inhalation et de passage percutané). Sécuriser les points de distribution des PHA.

Frictionner les mains jusqu’à évaporation totale du produit avant tout contact avec des prématurés ou des nouveau-nés.

 

 

Pré-requis à la FHA :


- Mains et poignets doivent être débarrassés de tous bijoux, bracelets ou montre, y compris l’alliance.

- Pas d'ongles longs, portant des décorations ou du vernis. Le port de faux ongles a clairement été associé à des épidémies.
- Avoir les avant-bras découverts (blouse à manches courtes)

- La FHA doit également être réalisée sur des mains macroscopiquement propres. Pour être efficace, elle requiert l’absence de souillures organiques qui inactiveraient leur principe actif.

- La FHA requiert une application soigneuse sur l’ensemble des mains et poignets avec une dose de produit suffisante pour garantir le temps de contact.

- La friction doit être réalisée à distance du lavage des mains, car la réalisation d’une FHA immédiatement après lavage diminue l’activité et augmente les intolérances.

 

Technique :
• Couvrir toute la surface des deux mains et des poignets en suivant les sept étapes suivantes : paume contre paume, paume contre le dos de la main (paume gauche sur main droite puis inverser), paume contre paume avec doigts entrelacés, dos des doigts contre paume opposée, l’ensemble des pouces, ongles dans le creux de la main, poignets par rotation,
•Répéter ces sept étapes à plusieurs reprises, autant de fois que possible jusqu’au bout du temps de contact et
• Frictionner les mains jusqu’au séchage complet,
• Ne pas réaliser un lavage des mains avant THF (Traitement d'Hygiène par Friction): les savons sont détergents et suppriment la couche lipidique cutanée, favorisant ainsi l’intolérance liée aux PHA.
Cependant, certaines situations (mains visiblement souillées) ou certains microorganismes (C. difficile, agent de la gale) imposent un lavage des mains, parfois suivi d’un THF sur des mains correctement séchées.

• prendre le volume nécessaire à la friction pour un traitement hygiénique des mains par friction, c’est-à-dire celui qui permet de couvrir complètement les mains et les poignets, variable selon les fabricants, le type de produit (gel ou liquide) et bien sûr la taille des mains : habituellement entre 1,5 et 3 ml,
• frictionner les mains jusqu’à leur séchage complet et pour une durée suffisante.


 

PHA et port de gants


1- Porter des gants uniquement quand cela est nécessaire : les utiliser dans le respect
des précautions standard et des précautions contact.
2- Choisir un produit ayant une bonne tolérance cutanée (cf. recommandations à ce sujet).
3- Attendre que les mains soient parfaitement sèches avant d’enfiler les gants.
4- Au retrait des gants, désinfecter les mains avec un PHA pour éliminer les agents
pathogènes potentiellement présents.
5- Privilégier les gants non poudrés.
6- Utiliser des gants ne remplace pas l’hygiène des mains.
7- Pour les gants latex, privilégier ceux à teneur en protéines la plus faible.




Recommandations Chapitre 1
Normes
1- Il est fortement recommandé pour le choix des produits d’hygiène des mains de se référer à l’évaluation des produits selon les normes européennes et françaises en vigueur.


2- Il est fortement recommandé pour le choix des produits d’hygiène des mains pour
le lavage hygiénique des mains de n’accepter que des produits répondant aux normes NF EN 1040, NF EN 1275 (lévuricidie) et NF EN 1499.


3- Il est fortement recommandé pour le choix des produits d’hygiène des mains pour le traitement hygiénique des mains par frictions de n’accepter que des produits répondant aux normes NF EN 1040, NF EN 1275 (lévuricidie) et NF EN 1500.


4- Il est fortement recommandé pour le choix des produits d’hygiène des mains pour la désinfection chirurgicale des mains de n’accepter que des produits répondant aux normes NF EN 1040, NF EN 1275 (lévuricidie) et NF EN 12791 avec une évaluation de l’effet après trois heures.


5- Il est fortement recommandé si l’activité virucide est recherchée en période épidémique
[GEA ; infections respiratoires virales] que les produits d’hygiène des mains en plus des recommandations 1, 2, 3 répondent à la norme NF EN 14476+1.


6- Il est fortement recommandé de ne pas souhaiter une activité sporicide pour les produits d’hygiène des mains. Les temps d’activité revendiqués pour ces produits sont incompatibles avec leur utilisation en clinique.


7- Il est fortement recommandé de ne pas souhaiter une activité mycobactéricide ou tuberculicide pour les produits d’hygiène des mains.

 

Indications et technique
Indications de l’hygiène des mains

1- Il est fortement recommandé d’effectuer une friction hydro-alcoolique en remplacement du lavage des mains (au savon doux ou antiseptique) en l’absence de souillure visible des mains.

2- Il est fortement recommandé d’effectuer une friction hydro-alcoolique :
• immédiatement avant tout contact direct avec un patient,
• immédiatement avant tout soin propre ou tout acte invasif,
• entre un soin contaminant et un soin propre ou un acte invasif chez un même patient,
• après le dernier contact direct ou soin auprès d’un patient,
• après contact avec l’environnement immédiat du patient,
• après tout contact avec des liquides biologiques immédiatement après avoir retiré les gants (à défaut, si pas d’usage de gants, après un lavage au savon doux),
• avant d’enfiler des gants pour un soin,
• immédiatement après le retrait des gants de soins.

3- Dans le cadre de précautions standard, le fait d’entrer dans la chambre d’un patient ne constitue pas à lui seul une indication à la réalisation d’une friction ou d’un lavage des mains.

4- Il est fortement recommandé de préconiser le recours à la friction hydro-alcoolique :
• dans tous les lieux où sont réalisés des soins (unités d’hospitalisation et d’hébergement, plateaux techniques, cabinets d’exercice de tous les professionnels de santé, domicile ou substitut de domicile…) ;
• et
- pour tous les professionnels de santé,
- pour les prestataires internes et externes des structures d’hospitalisation ou d’hébergement, bénévoles et autres professionnels (aide-ménagère, auxiliaire de vie…) oeuvrant à la prise en charge de patients dans une logique de soins,
- pour les visiteurs et les familles lorsqu’ils participent (sont associés) aux soins,
- et par extension aux collectivités accueillant des enfants, bien que n’étant pas un lieu de soin au sens de la nouvelle définition des IAS.

5- Il est fortement recommandé aux patients pris en charge dans une structure d’hospitalisation ou d’hébergement collectif d’effectuer un geste d’hygiène des mains avant d’accéder à une pièce commune (salle de restauration, salle de détente, plateau technique et salle de rééducation, salle de jeux…).

6- À ces recommandations issues du groupe de la SFHH « transmission croisée », le groupe de travail « hygiène des mains » ajoute la recommandation, pour les patients pris en charge dans une structure d’hospitalisation ou d’hébergement collectif, d’effectuer un geste d’hygiène des mains pour les gestes de la vie courante, par exemple après être passé aux toilettes.

 

 

Technique d’hygiène des mains
1- Il est recommandé de respecter les points essentiels suivants :
• de ne porter ni montre, ni bijou, bague ou alliance,
• d’avoir les avant-bras découverts (blouse à manches courtes),
• d’utiliser un PHA répondant à la norme EN1500,
• de l’appliquer sur des mains sèches et visiblement propres. Si les mains sont visiblement souillées, préférer un lavage des mains,
• d’utiliser un volume de PHA pour permettre une friction d’une durée suffisante (ce volume pouvant varier entre les personnes et les produits),
• de couvrir toute la surface des deux mains et des poignets en suivant les sept étapes suivantes : paume contre paume, paume contre le dos de la main (paume gauche sur main droite puis inverser), paume contre paume avec doigts entrelacés, dos des doigts contre paume opposée, l’ensemble des pouces, ongles dans le creux de la main, poignets par rotation,
• de répéter ces sept étapes à plusieurs reprises, autant de fois que possible jusqu’au bout du temps de contact et
• de frictionner les mains jusqu’au séchage complet,
• de ne pas réaliser un lavage des mains avant THF : les savons sont détergents et suppriment la couche lipidique cutanée, favorisant ainsi l’intolérance liée aux PHA.
Cependant, certaines situations (mains visiblement souillées) ou certains microorganismes(C. difficile, agent de la gale) imposent un lavage des mains, parfois suivi d’un THF sur des mains correctement séchées.

2- Technique d’un traitement hygiénique par friction
• prendre le volume nécessaire à la friction pour un traitement hygiénique des mains par friction, c’est-à-dire celui qui permet de couvrir complètement les mains et les poignets, variable selon les fabricants, le type de produit (gel ou liquide) et bien sûr la taille des mains : habituellement entre 1,5 et 3 ml,
• frictionner les mains jusqu’à leur séchage complet et pour une durée suffisante.

 

Désinfection chirurgicale par friction

1- Il est recommandé de respecter les points essentiels suivants :
• privilégier la désinfection chirurgicale par friction au lavage chirurgical des mains
(Annexe I).
• effectuer, pour des raisons d’efficacité et de tolérance cutanée, ce lavage des mains à l’entrée dans le bloc opératoire, au moins 10 minutes avant de procéder à la désinfection chirurgicale par friction ; la dissociation du lavage des mains de la désinfection chirurgicale par friction nécessite un aménagement du bloc opératoire.
• faire la désinfection en deux temps pour éviter les erreurs d’asepsie bien que la norme EN12791 précise que l’application du PHA sur les mains peut être faite en un seul temps. La première friction inclura les coudes, la seconde s’arrêtera au niveau des avant-bras. La durée totale des deux frictions cumulée sera celle nécessaire pour répondre à la norme EN12791.
2- Technique de lavage initial (en début de programme) :
• avoir des ongles courts, proscrire les ongles artificiels,
• enlever tous les bijoux (y compris alliance lisse) aux mains et aux poignets,



 

HYGIENE DU CABINET

 

HAS 2007 : Hygiène et prévention du risque infectieux en cabinet médical ou paramédical
Recommandation pour la pratique clinique

Ces recommandations ont pour objectif la réduction des infections transmises lors d’actes de soin, notamment par les dispositifs médicaux, la réduction des infections croisées et le contrôle du risque infectieux lié à l’environnement.

Le cabinet médical ou paramédical, comme lieu particulier pour la mise en œuvre des mesures d’hygiène et de prévention du risque infectieux, est l’objet de ces recommandations.

Les recommandations abordent les questions suivantes :
- Quelle organisation pour le cabinet médical ou paramédical et quels sont les entretiens des locaux et matériaux ?
- Comment choisir et traiter le matériel médical ?
- Quel doit être le niveau d’exigence d’hygiène des professionnels de santé ? Quelles sont les précautions standard à appliquer ?
- Quelles sont les précautions supplémentaires à adopter et quelles sont les conditions de réalisation des gestes selon leur niveau d’invasivité ?
- Quelles précautions prendre en fonction des risques spécifiques de certains patients ou de certains risques épidémiques ?

validation juin 2007

Documents
Hygiène au cabinet médical ou paramédical - Synthèse des recommandations
Hygiène au cabinet médical - Recommandations
Hygiène au cabinet médical ou paramédical - Argumentaire

 

 

Plan du site | Nous contacter : | ©2006 CDOMK du Gard